Quelle est la meilleure huile pour le cœur ?

Les huiles végétales sont préférables aux matières grasses d’origine animale pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Celles-ci peuvent en effet entraîner des hypercholestérolémies, c’est-à-dire un excès de « mauvais cholestérol » dans le sang. Le mauvais cholestérol – LDL – s’accumule alors dans les artères, ce qui provoque à terme des athéroscléroses ou d’autres maladies cardiovasculaires. Pour s’en prémunir, il est recommandé de consommer des huiles végétales. Voici celles qui sont conseillées pour protéger votre cœur.

L’huile d’olive

L’huile d’olive est une huile bénéfique en ce qui concerne le cholestérol. Elle est constituée d’acides gras monoinsaturés (AGM), qui sont préférables aux acides gras saturés omniprésents dans notre alimentation.

En effet, les acides gras monoinsaturés permettent de réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Mieux encore, ils seraient en capacité d’augmenter le taux de bon cholestérol dans le sang !

Les acides gras monoinsaturés évitent aussi que le mauvais cholestérol s’oxyde, ce qui diminue le risque de souffrir de certaines maladies cardiovasculaires, notamment l’athérosclérose.

L’autre point fort de l’huile d’olive est qu’elle contient davantage d’acides gras monoinsaturés que le fruit dont elle est extraite. Préférez une huile d’olive bio, sans pesticides ni produits toxiques pour la santé.

L’huile de noix

L’huile de noix est une source importante d’oméga 3 et d’acides gras polyinsaturés, des éléments souverains pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

En effet, ils favorisent la diminution du taux de mauvais cholestérol dans le sang. Toutefois, ce ne sont pas les seuls atouts santé de l’huile de noix. En effet, elle contient aussi des polyphénols, des stérols végétaux, des vitamines, de l’acide linoléique et du manganèse : autant de nutriments antioxydants qui contribuent à protéger notre organisme des radicaux libres, causes du vieillissement cellulaire.

L’huile de noix a aussi des propriétés apaisantes, et pour ne rien gâcher, elle est bonne pour la peau, même par voie interne !

L’huile de tournesol

Dernière huile végétale bonne pour le cœur : l’huile de tournesol. Pour sa version « oléique », riche en oméga 9, elle contient :

  • environ 30 % d’acides gras monoinsaturés ;
  • 65 % d’acides gras polyinsaturés ;
  • seulement 5 % d’acide gras saturés.

Elle est donc particulièrement recommandée pour prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires. Veillez cependant à choisir de l’huile de tournesol « oléique », qui contient une large part d’oméga 9.

L’huile de tournesol « classique » est pour sa part riche en oméga 6, beaucoup moins bénéfiques pour la santé. L’huile de tournesol est aussi une source intéressante de vitamine E et de phytostérols.